Chanvre

Le chanvre est un matériau naturel et recyclable. Les fibres courtes sont utilisées comme matière première pour la production d’isolant à base de chanvre. Le matériel est léger, peu sensible à l’humidité et facile à poser. Les isolants en chanvre sont résistants aux moisissures et rendu ignifuge par l’addition de phosphate d’ammonium ou de sels de bore. Le chanvre a de bonnes propriétés acoustiques et n’irrite pas la peau pendant la pose. Il est un régulateur humidité et peut absorber jusqu'à 20 fois plus d’humidité que la laine minérale. Le matériau a également une capacité élevée de stockage de chaleur, ce qui signifie qu’il permet une régulation thermique efficace,  un climat très agréable durant l’été dans la maison et une bonne isolation du froid durant l’hiver. Le chanvre peut être utilisé tant pour l’isolation thermique que pour l’isolation acoustique des plafonds, murs intérieurs et extérieurs, des toits en pente et des composants de toiture. Le chanvre est souvent utilisé dans les bâtiments en ossature bois.

Lin

L’isolant à base de lin est produit de la même manière que l’isolant de chanvre et présente des propriétés semblables. L’isolant de lin est disponible sous forme de couvertures isolantes, des panneaux ou des rouleaux. Il est parfois combiné avec la fibre de chanvre. Le placement s’effectue de la même manière que l’installation d’une laine minérale, et il est disponible en plusieurs épaisseurs. La découpe se fait avec un couteau, à la meuleuse ou également manuellement.

Bois

La fibre de bois est un matériau naturel renouvelable et qui provient de bois non traité issus des forêts. Elle provient également des déchets des scieries.. Le bois est démêlé sous l’action de la pression et la chaleur, il est ensuite mélangé à de l’eau et émulsionné avant d’être compressé. Selon l'application, on peut ajouter un agent hydrofuge. Pour les plaques souples on ajoute un polyoléfine comme liant. Du phosphate d’ammonium est parfois également ajouté pour augmenter la résistance aux moisissures, insectes et au feu. Des résines synthétiques (latex) ou de bitume, peuvent également être utilisées comme additif pour rendre le produit hydrofuge. Les panneaux rigides sont utilisés comme sous toiture, comme isolant thermique et/ou acoustique pour murs et toituresinclinées. Les panneaux souples sont utilisés comme isolant pour les murs intérieurs, entre les fermes ou les chevrons des toitures et pour l’isolation entre les étages. On trouve souvent de la laine de bois dans les bâtiments ossature bois.

Paille

Les ballots de paille sont des produits résiduels provenant de l’agriculture, ils sont largement disponibles. La construction de murs en ballot de paille, entre une charpente de bois, est simple et sûre. L’utilisation de paille est donc appropriée pour l’auto-construction. La paille présente de bonnes propriétés acoustiques et les ballots enduits de plâtre présentent une excellente résistance au feu. Aucune des substances nocives ne sont libérées durant la démolition. Par contre durant la phase de construction, le matériau est sensible à la pluie et au feu. Les ballots de paille humides ou lisses ne peuvent pas être traités. Un bon crépi extérieur est essentiel pour que la paille reste sèche. L’épaisseur du mur final est d’env. 55 cm (λ = 0, 052W/mK). La paille isole mieux dans la direction transversale par rapport aux tiges.

Argile

L'argile est une matière première disponible localement et qui n’a pas d’impact négativement sur l'environnement naturel lors de son extraction. L’argile peut être utilisé cru, sans cuisson et avec des coûts de transport réduits. Par conséquent, la production d'argile consomme très peu d’énergie.. L’argile a de très bonnes qualités de régulation thermique et de l'humidité et est perméable à la vapeur. Dans la construction, l’argile peut être utilisée dans différentes applications. En tant que structure monolithique (pisé), empilés (adobes, blocs comprimés ...), comme rembourrage (paille argile) ou comme une finition pour les murs (enduits d'argile).