La fibre de bois est un matériau naturellement renouvelable. Elle provient du bois non-traité abattu lors de l’éclaircissage nécessaire des forêts. Les déchets de scieries sont également transformés pour l'isolation en laine de bois.

Le bois restant est désagrégé par pression et par chaleur. On le mélange et l’agglomère ensuite en y ajoutant de l'eau et de l'émulsion. En fonction de l’application, on peut également ajouter un agent hydrofuge. Pour obtenir des panneaux souples, on ajoute de la polyoléfine comme liant. On ajoute parfois du phosphate d’ammonium pour rendre les panneaux fongicides, insecticides et ignifuges. L’utilisation de fibres synthétiques (latex) ou de bitume comme adjuvants rend le produit hydrofuge.

Les panneaux rigides sont utilisés comme sous-toiture ou comme isolation thermique et/ou acoustique pour parois ou toits inclinés. Les panneaux souples sont utilisés comme isolation murale intérieure, comme isolation de toiture entre les membrures ou les chevrons et comme isolation entre les planchers intermédiaires (entre les poutres).

La laine de bois est souvent appliquée dans les charpentes en bois.